UN ENJEU PLANETAIRE

Le 2 janvier 2008, le baril de pétrole dépassait la barre symbolique des 100 dollars, mettant fin à l’illusion d’une énergie durablement abondante et bon marché.

Quelques semaines auparavant, le 16 novembre 2007, le Groupe International d’Experts sur le Climat (GIEC) publiait son quatrième rapport d'évaluation « Climate change 2007 » sur le réchauffement climatique. Il mettait en évidence, sur la base d’un vaste consensus scientifique, l’ampleur du réchauffement depuis le début de l’ère industrielle, ses conséquences prévisibles sur notre environnement et les actions à mener en matière de politique énergétique pour endiguer le processus en cours.

A court ou moyen terme, cette situation inédite nous imposera une évolution de nos modes de vie et de consommation. Conjointement à la réduction de notre consommation énergétique, il paraît désormais urgent de développer fortement les énergies renouvelables.